Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Enfants d'Afrique-Children of Africa

Enfants d'Afrique-Children of Africa
Description

A la source d’Enfants d’Afrique – Children of Africa il y a un groupe de personnes issues de la diaspora africaine en Europe mais aussi d’acteurs qui interviennent depuis près de vingt années dans le domaine humanitaire en Afrique. Les enfants ont toujours été les premières victimes des conflits qu’ils soient d’ordre familiaux ou scolaires, mais davantage encore ces dernières cinq années par les conflits et le changement climatique.

Aussi, après s’être investis dans des causes liées à la santé, comme le sida et le paludisme, pour assister et défendre les enfants, les adolescent(e)s et les jeunes d’une façon générale au plus près et dans des domaines qui les touchent directement, comme l’éducation, l’accès aux éléments vitaux (l’eau, la nourriture, l’énergie), les abus et les violences, il a été décidé début 2015 de créer Enfants d’Afrique – Children of Africa dont la présidence a été confiée à Monsieur Christian LERCH.

Actions menées

Défendre les droits des enfants, des adolescent(e)s et des jeunes d’une façon générale pour qu’ils évoluent dans les meilleures conditions possibles au sein de leurs différentes communautés.

Cela se traduit par des activités liées :

- à un meilleur accès à l’éducation (scolarité, apprendre à vivre sa sexualité, lutte contre le décrochage scolaire, adaptation aux nouvelles technologies,…) de façon à leur permettre d'affronter leur vie personnelle et sociale avec une personnalité suffisamment épanouie,

- à un meilleur accès à la santé (accès aux soins de base notamment dans les zones rurales, suivi médical régulier au cours de l’enfance et de l’adolescence, informations sur les différentes phases d’évolution de l’enfance à l’âge adulte,…),

- à un meilleur accès aux besoins de base comme l’eau, l’électricité grâce aux nouvelles technologies,

- à un meilleur accès à une alimentation saine et suffisante,

- à la prévention des violences de toutes natures et au suivi des plus vulnérables (traite d’enfants, travail des enfants, mendicité, abus sexuels, sévices, violences familiales,..)

- aux attitudes positives à avoir face au changement climatique pour un développement durable adapté.